Les bienfaits de la notation (Partie 1/3)

Les bienfaits de la notation sont-ils une chimère ou ont-ils un réel effet sur les professions ? Feedback Lawyers propose une réflexion sur ce débat d’envergure en trois parties.

Aujourd’hui et depuis plusieurs années en France, force est de constater que l’ensemble des processus d’une entreprise se digitalisent. On assiste à une réelle révolution des usages, des habitudes de travail et des outils. Le monde du droit ne fait pas exception. Nous constatons également une évolution des comportements des entreprises et des consommateurs qui vont et viennent d’une interface à l’autre. Smartphones, ordinateurs, tablettes et visites physiques. Nous sommes bel et bien à l’ère du phygital. Des attentes et des comportements qui évoluent, pour apporter plus de valeurs. Qu’il s’agisse de commerce, d’environnement, de social dans un monde qui se veut de plus en plus transparent. 

Pour la vente de biens ou de services. Comment les entreprises, et particulièrement les entreprises du droit ont intérêt à évoluer? Comment devenir plus agiles et plus digitales tout en améliorant et lissant la qualité de services ? 

Quels sont aujourd’hui les enjeux de cette digitalisation ? 

Qu’apportent réellement la mise en lumière des prestations de chacuns et chacunes ?

L’état des lieux 

Un justiciable est un particulier ou une entreprise qui pour une raison, ou une autre a besoin de services juridiques. Selon un sondage d’Opinion way, pour plus de 80% des justiciables interrogés les informations qualitatives concernant les prestations juridiques sont opaques, et difficile d’accès. Selon le Figaro, 91% des Français estiment le système judiciaire difficile à comprendre. Il est fréquent que certains ne soient pas réellement au courant qu’un avocat spécialiste des affaires familiales ne peut pas être aussi performant sur un dossier relevant du commerce ou d’une autre spécialité. D’autres n’ont pas connaissance de ce qu’est l’aide juridictionnelle. Une quantité d’exemples, qui serviront à expliquer la raison pour laquelle le justiciable estime que l’offre juridique est relativement opaque.

L’enjeu n’est pas d’informer davantage, mais d’informer mieux. De manière plus claire et plus adapté aux habitudes de consommations des justiciables. Ces mêmes justiciables qui sont de plus en plus exigeants et impatients, l’ère du “tout, tout de suite” est elle aussi, bel et bien là. 

De l’importance de privilégier qualité et rapidité à quantité

Demandeurs de clarté, d’efficacité et de rapidité. Tout comprendre dans l’instant et sans entrave car le consommateur d’aujourd’hui se lasse vite et n’a aucune patience. Un trop long temps de chargement de page internet ? Celui-ci va chercher son information ailleurs. Ultra informé, ultra connecté, et de plus en plus économe. Il souhaite comparer au moyen de plusieurs variables sans en être réellement conscient. De manière générale les particuliers et les entreprises sont devenus de plus en plus exigeants. Pour ces variables l’on retrouve dans la plupart des cas le rapport qualité prix, avec des attentes faibles en terme de prix mais forte en qualité. Quant aux outils numériques, ils auront tendance à préférer la gratuité, et de loin ! 

transparence feedback lawyers
Marc Schulte – Transparence

Pour ce qui est du marché des cabinets d’avocat, l’on peut se demander comment se définit l’avocat de demain. Avec environ 68 900 avocats en France, la question de la saturation du marché se pose dans les grandes villes. 42% des avocats se concentrent au Barreau de Paris, ce qui crée un sentiment de concurrence accrue. Quant aux avocats de province, ils ont tout intérêt eux aussi à gagner en visibilité.

Plusieurs enquêtes et études, de la part du CSA ou encore de Jarvis legal, l’avocat du futur devra tenir compte de la nécessité d’avoir un esprit bien plus entrepreneur. Il se voudra communiquant, ouvert et digital. IL DEVRA ÊTRE AGILE. Celui-ci saura positionner son cabinet de la même façon que le ferait n’importe quelle entreprise. Avec de la promotion, du marketing, de nouveaux outils. Une compréhension de l’expérience client, des études sur les comportements des clients pour s’adapter à ceux-ci… 

Certains cabinets l’ont bien compris, on peut citer parmi eux des cabinets internationaux tels que Chambers, Leaders League, Legal 500… En France l’on pourra citer des cabinets tels que 45 Avocats, Metalaw Firm, ou encore Fidal…

La transparence en ligne de mire

En 2004, les premières legaltech émergent aux Etats Unis, et soulèvent la problématique d’une inégalité en terme de droit juridique pour les êtres humains. Or, en application du principe constitutionnel d’égalité, chaque citoyen français doit avoir le même niveau d’accès à la justice. Compte tenu des différents milieux sociaux, de revenus, d’informations…etc.

Il persiste encore des inégalités quant à ce droit constitutionnel. Une multitude de legaltechs a donc pour objectif de réduire cet écart. D’apporter des outils adaptés au plus grand nombre. Et donc, de rendre plus claire l’offre juridique en France, et en Europe. En misant sur une meilleure accessibilité aux informations, offres et prestations juridiques.

Rapprocher les deux mondes constitue alors l’enjeu aujourd’hui et de demain.

Une prise de conscience de l’ensemble des professionnels du droit est nécessaire. S’adapter à son client et lui fournir toutes les clés, être disponible pour lui, rendre son dossier accessible à n’importe quel moment… 

les bienfaits de la notation

Le justiciable, de plus en plus friand d’applications et de recherches via internet lui apportant des réponses juridiques se passe de plus en plus de professionnels. 

Depuis la démocratisation du web, et davantage encore depuis celle des smartphones. Celui-ci se veut informé ou il le souhaite, quand il le souhaite. Il a également une liberté de parole bien plus importante qu’auparavant depuis l’arrivée des évaluations professionnelles publiques.

Aujourd’hui plusieurs professions font déjà l’expérience des bienfaits de la notation.

Feedaback Lawyers logo miniature

L’équipe de Feedback Lawyers

Retrouvez nous à partir du 19 mai 2020 pour la suite de cet article sur les bienfaits de la notation !

Comment les clients évaluent leurs avocats ? Découvre les retours sur Feedback Lawyers !

Retrouvez nos articles sur l’hebdo Feedback Lawyers!